Crise corona et le marché du travail

La fermeture complète ou partielle de nombreuses entreprises se manifeste de diverses manières sur le marché du travail.

  • chômage temporaire et résiliation ou non-renouvellement de contrats temporaires,
  • une diminution du recours aux intérimaires, au travail étudiant,…

En cas de chômage temporaire, le lien entre le travailleur et son employeur est maintenu, mais sans aucune prestation ou seulement avec des prestations partielles sont fournies. Il en résulte une baisse directe du volume de travail en équivalents temps plein.

La résiliation ou le non-renouvellement des contrats temporaires CDD entraîne une diminution immédiate du nombre de postes de travail, surtout notamment dans les secteurs où interviennent de nombreux contrats très temporaires (intérim, horeca, etc.). La perte en volume de travail lié à ces emplois est également assez limitée.

Sur cette page, nous montrons les effets de la crise corona sur le marché du travail en chiffres.

Dernière mise à jour : 05 Août 2020

 

Analyse du marché du travail pour le premier trimestre 2020: Forte diminution du volume de travail

Par rapport à la même période de l’année 2019, l’emploi salarié au cours du premier trimestre 2020 a diminué, tant en nombre de postes de travail (-0,6%) qu’en volume de travail en équivalents temps plein (-2,2%). Cette évolution est la conséquence directe de la crise du coronavirus et des mesures y afférentes qui ont été instaurées à partir de la mi-mars.

voir la suite...

Estimations rapides de l'emploi salarié

impact de la crise corona selon certaines catégories spécifiques d'occupation: Forte baisse des travailleurs intérimaires et occasionnels et des Flexi-jobs

Les contrats (très) temporaires sont utilisés dans plusieurs des secteurs touchés. Faute de travail, aucun nouveau contrat n'est conclu et ces travailleurs se retrouvent (en grande partie) au chômage.

Les effets du non-renouvellement de ces contrats sont visibles dans DIMONA (base de données du fichier du personnel) et plus particulièrement pour (cliquez sur les liens pour une explication détaillée):

Dynam-paper: focus sur les secteurs les plus touchés

Le nouveau document Dynam : Secteurs sensibles du chômage temporaire, secteurs sensibles de la dynamique du marché du travail? se consacre pour la première fois à l'analyse d’impact de la crise corona en présentant une image complète et stratifiée de l'impact sectoriel.

Pour évaluer cet impact, le système de chômage temporaire est analysé sur base des données couplées de l'ONEM-ONSS, effectué par la BCSS.

Un lien avec la série chronologique de Dynam montre également un rapport entre la dynamique d'un secteur et sa capacité de reprise plus rapide après une période de ralentissement économique.

https://www.dynamstat.be/fr/dynam-flash-corona

lire la lettte d'information de la KU LEUVEN (en néerlandais)

Baromètre du travail: Baisse de l'emploi entre les mois de mai 2019 et 2020 (-1,2% - 49.900 unités)

À la suite de la crise Corona, de nombreuses entreprises ont été contraintes de cesser ou de réduire considérablement leurs activités. Cela a un impact important sur leur demande de main-d'œuvre et est visible dans ce rapport qui couvre la période du 23/04/2020 au 13/05/2020.

voir la suite...

 

^ Back to Top